Rapport de Force

by Action Sédition

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
01:50
5.
02:41
6.
7.
8.

about

Rapport de force est le premier album d'Action Sédition sorti en 2012

credits

released December 17, 2012

Enregistré et mixé au studio Quai #6, à Montréal.

tags

license

about

Action Sédition Montreal, Québec

Action Sédition est un groupe de musique Oï!/Punk provenant de Montréal. Politisé, le groupe s'identifie à l'extrême gauche et véhicule les idéaux anarchistes et communistes d'égalité, de liberté et de solidarité. Le groupe s'inscrit dans une lignée clairement anticapitaliste, antiraciste et antipatriarcal et n'hésitera jamais à soutenir les luttes des groupes politiques qui défendent ces idées. ... more

contact / help

Contact Action Sédition

Streaming and
Download help

Track Name: Soeurs d'armes
(Français)

Trop souvent vue cette scène, jusque dans nos combats
Vous retirer de l'arène, remplacées par des gars
Car aux yeux de ce système, vous ne faisiez pas le poids
Vue dans vos yeux la haine, de ce patriarcat

Sœurs d'armes (x3)
Pour moi aucune différence
Sœurs d'armes (x3)
Vous avez toute ma confiance

Rien de bien différent, de ce qu'on vous a appris
Suivez le prince charmant, qui combattra l'ennemi
Comme si naturellement, vous étiez faites ainsi
Incapables forcément, sensibles et asservies

Sœurs d'armes (x3)
Pour moi aucune différence
Sœurs d'armes (x3)
Vous avez toute ma confiance
Sœurs d'armes (x3)
Je donnerais ma vie pour vous
Sœurs d'armes (x3)
Camarades, par dessus tout
Track Name: Instinct de survie
Passer une nuit blanche à faire le mort
Ne pas s'apitoyer, tu n'acceptes pas ton sort
Fais la sourde oreille aux massacres près de toi
Toute la famille y passe, contemple le désarroi

Quand ton âme est dans la détresse
Et que plus rien ne t'intéresse
Ton instinct de survie surgit
Et tu choisis la vie
Après les constats, il ne reste que toi
Derrière toi, un génocide, une guerre civile

La dictature a scié la branche de l'arbre
Ta généalogie, gravée sur le marbre
Maintenant sur la branche, celle ou tu es assis
La page n'est pas tournée, il reste le mépris

Quand ton âme est dans la détresse
Et que plus rien ne t'intéresse
Ton instinct de survie surgit
Et tu choisis la vie
Après les constats, il ne reste que toi
Derrière toi, un génocide, une guerre fratricide
Track Name: Prisonniers politiques
(Français)

Connaissez-vous l'histoire de Jean-Marc Rouillan
Assassin crapuleux aux yeux de la loi
Arrêté pour le meurtre d'un mécréant
Le conte de l'anarchiste tuant le bourgeois

Lui et ses amis chassaient les millionaires
Et son pire délit fut de ne pas regretter
Cette chronique est loin d'une histoire isolée
Parlez-en à Mumia, Aubron ou Baader

REFRAIN :
Solidarité avec les arrêté-e-s
Avec tous les prisonniers
Rendons-leur la liberté
Délit d'opinion
Délit d'action
Ensemble nous détruirons
Ce système et ses prisons

Partout dans le monde, des populations luttent
Contre l'oppression, la misère et l'abus
Et dans chaque pays, le peuple se butte
Aux forces policères et aux juges corrompus

Et même dans ta ville, des gens sont en procès
Pour avoir réclamé plus d'égalité
Des manifestants sont judiciarisés
Des grévistes accusés d'outrages et de méfaits

REFRAIN

Et dans ton quartier, les jeunes qui ont la rage
Constamment harcelés et interpellés
L'État et son bras armé les veulent en cage
Pauvres et marginaux sont vite menottés

Quand tu vois tout ça, tu en viens à penser
Que le système judiciaire et carcéral
Obéit aux intérêts d'une classe sociale
Qu'abattre l'État est une nécessité

REFRAIN


(English)

Have you heard the story of Jean-Marc Rouillan?
A murderous scoundrel to the eye of the law
Arrested for the killing of a miscreant
The classic story of the anarchist murdering the elite

With his friends he would hunt the millionnaires
And his worse offense was to have no regrets
This is far from being an isolated case
Remember Mumia, Aubron and Baader

CHORUS :
Solidarity with those who were arrested
With all the prisoners
Let's give them back their freedom
Offense of ideas
Offense of actions
Together we will destroy
This system and its' prisons

Throughout the world, populations are fighting
Against oppression, misery and abuse
And in every country, the people stumble
When confronted to police and corrupted judges

And even in your city, people are in court
After having called for more equality
Protesters are judicialized
Strikers are accused of wrongdoings and abuse

CHORUS

And in your city, outraged youth
Are constantly harassed and arrested
The State and its' army them caged
Poor and marginalized, they end up handcuffed

When you witness all of this, you end up thinking
That the judicial and prison system
Obey to the interests of a higher class
That smashing the State is a necessity

CHORUS


(Español)

Conocen la historia de Jean-Marc Rouillan?
Asesino depravado ante la ley
Arrestado por el asesinato de un traidor
El cuento del anarquista matando a los burgeses

Él y sus amigos cazaban a los millonarios
Y su peor delito fue el de no arrepentirse
Esta crónica no tiene nada de una historia aislada
Preguntenle à Mumia, Aubron ou Baader

CORO:
Solidaridad con las arrestadas
Con tod@s las presas politicas
Devolvamosles la libertad
Delito de opinión
Delito de acción
Juntos destruiremos
Este sistema y sus prisiones

En todo el mundo, el pueblo lucha
Contra la opresión, la miseria y los abusos
Y en cada país el pueblo se enfrenta
a las fuerzas policiales y a los jueces corruptos

También en tu ciudad, la gente tiene juicios
Solo por haber exigido mas igualdad
Las manifestantes son judialisados
Las huelguistas son acusadas
De ultraje a la justicia y de daños

CORO

Y en tu barrio, los jóvenes tienen rabia
Constantemente acosados y interpelados
El estado y su brazo armado los quieren ver encerrado
Las personas pobres y marginales son rápidamente esposadas

Cuando ves todo eso, empiezas a pensar
Que el sistema judicial y carcelario
Obedece a los intereses de una clase social
Que hacer caer el gobierno es una necesidad
Track Name: No You Can't
Ils ont sorti leurs affiches
Pour ne pas qu'on les oublie
S'assurant de servir les riches
Qui financent le parti

Tu ne tombes pas dans leurs panneaux
Tu sais que ce qu'ils disent est faux
Rien à foutre de leur promesse
On ne te tiendra pas en laisse

REFRAIN
Rien ne sert de replâtrer
Quand la structure est pourrie
Essayons de s'autogérer
Pour une vraie démocratie

Un système ça ne se change pas
Dans une urne électorale
Le changement viendra d'en bas
Loin de toute cette argent sale

Si certains d'eux ce démarquent
Par leurs idées moins à droite
Tu sais bien qu'une fois élus
Ils seront tous corrompus

REFRAIN

Si tu vois certaines personnes
Tomber dans leur piège à con
Qui, même si tu les résonnes
Croient encore aux élections

Tu sais que choisir tes maîtres
N'élimine en rien ces traîtres
Toi, tu prônes l'abstention
Faute d'une vraie révolution
Track Name: L'exploiteur
(Français)

Nouvelle campagne d'abus sur les travailleurs
Prendre avantage du dur labeur de ces pauvres gens
Tenus par le cou par ces sales employeurs
Ils n'ont rien demandé, juste un salaire décent

De l'Amérique latine aux terres des colons
Des bouches à nourrir à la sueur de leur front
Bafouiller tous ces droits au nom du profit
Orchestre de sans-coeur, c'est le capitalisme

REFRAIN:
Détruire la machine
Détruire leur pouvoir du désespoir
Ils s'enrichissent sur notre dos, font souffrir ces gens
Ils font souffrir ces gens, mais eux, c'est nous

Isolés dans des enclôts, leurs champs ont des murs
Invisibles comme leurs cris, ils passent pas souvent leurs nuits
S'être fait humilier toute la journée
Ils ne peuvent pas dormir, demain ils retournent travailler

Une larme amer coule sur la joue
L'espoir de leurs enfants leur font vite essuyer
C'est pour eux qu'ils travaillent, c'est pour leur avenir
Sacrifiant leur vie pour le bien de leur famille

REFRAIN

Ils font souffrir ces gens, mais eux, c'est nous (4x)


(English)

New abuse campaign against workers
Taking advantage of their hard work
Held at the neck by their bosses
Asking for nothing but a decent pay
From Latin America to the colonized lands
Mouths to feed from the sweat on their faces
Look past all these rights in the name of profit
Capitalism is an orchestra of heartlessness

CHORUS:
Destroy the machine
Destroy the power of despair
Getting richer off our work, they make the people suffer
They make the people suffer, but we are them

Isolated in enclosures, their fields have walls
Invisible as their cries, they hardly get through their nights
Being humiliated throughout the day
They can't find sleep, tomorrow they work again

A bitter tear runs down their cheek
Their children's hope make them dry it off
It's for them that they work, for their future
Sacrificing their lives for the sake of their families

CHORUS

They make the people suffer, but we are them (X4)


(Español)

Nueva campana de abuso sobre los trabajadores
aprovechar del duro labor de esa pobre gente
estrangulados por esos putos patrones
Lo unico que pidieron fue un salario decente
Desde America latina a las tierras de los colones
Bocas que alimentar hasta el sudor de sus frentes
Pisotear todos esos derechos en el nombre de un lucro
Orchestra de los sin corazones, es el capitalismo

CORO:
Destruir la maquina
Destruir su poder de la desesperacion
Se enriquecen con nosotros, y hacen sufrir a esa gente
Hacen sufrir esa gente, pero esa gente, somos nosotros

Isolados por rejas, sus campos tienen muros
Invisibles como sus gritos, no siempre pasan las noches
Humillados todo el dia
No pueden dormir, manana vuelven a trabajar
Una lagrima amarga en sus mejillas
La esperanza de sus hijos, los hacen secarlas rapido
Trabajan para ellos, para sus futuros
Sacrificando sus vidas por el bien de sus familias

CORO

Hacen sufrir esa gente, pero esa gente, somos nosotros (4X)
Track Name: Mémoire brisée
J'ai dans la mémoire ces promesses illusoires
Ces fausses paroles, qui m'ont jetées au sol
J'ai voulu y croire, après toutes nos histoires
La faute à l'alcool si on les viole?

Mourir de l'intérieur
Détruire tout ce qui m’écoeure
Humilier le bonheur
Pour ne plus vivre ce malheur

Mémoire
Brisée
J'y ai cru
Je n'en peux plus

Quand je repense à nous, aux amitiés qu'on noue
Je ne peux que me méfier de peur d'être déchirée
Malgré tous ces remous, je reste toujours debout
J'ai appris à déceler, les preuves de loyauté

J'ose bien espérer, un avenir épuré
Des toutes dernières traces, de l'opportunisme crasse
Si l'authenticité, pouvait mieux se dévoiler
Pour qu'enfin on chasse, ces visages à deux faces

Mourir de l'intérieur
Détruire tout ce qui m’écoeure
Humilier le bonheur
Pour ne plus vivre ce malheur

Mémoire
Brisée
J'y ai cru
Je n'en veux plus

Évidemment c'est dur, mais je vais je le jure
Travailler à bâtir, une société moins pire
Venger ces impostures, est pour moi une chose sûre
Personne ne va réussir, là-dessus à me faire revenir

Mémoire
Brisée
J'y ai cru
Je n'en peux plus
Track Name: Grogne populaire
REFRAIN :
Entends-tu le son
De la révolte qui gronde
La population
Commence à user ses frondes

Depuis l'arrivée de cette ère
Capitaliste et sauvage
Les tout premiers prolétaires
Combattirent cet esclavage

On put voir cette misère
Jusqu'ici à Montréal
Lorsque la classe ouvrière
A construit le vieux canal

Ces tout premiers travailleurs
Ont très rapidement compris
Que ces trous de culs d'employeurs
Étaient les vrais ennemis

Lorsqu'ils voulurent augmenter
Leurs profits déjà élevés
Ils n'ont fait que diminuer
Le salaire de leurs employés

REFRAIN

Voyant cette attaque sauvage
Les ouvriers révoltés
Ont choisi le sabotage
La grève et de ne pas plier

Les gros patrons bien surpris
Par autant d'acharnement
Pour mettre fin au conflit
Réprimèrent dans un bain de sang

Si aujourd'hui ton patron
Ne choisit pas ta destinée
C'est grâce à toutes ces actions
Faites dans l'illégalité

Faudrait pas sonner le glas
De la lutte au patronat
La classe ouvrière n'a pas
Encore gagné le combat

REFRAIN (BIS)
Track Name: Comptez sur moi
Vous pouvez compter sur moi (4x)

Combien de soirées passées
À boire jusqu'à se saouler
À rêver de liberté
À construire notre unité

Nous en aurons vu passer
Des situations critiques
Des plans qui auront foiré
Des idées encore uniques

REFRAIN :
Sur moi vous pouvez compter
Pour combattre à vos côtés
Jamais je ne laisserai passer
Un affront à nos idées

Et après toutes ces années
Nous restons mobilisés
Nous demeurons indignés
Face à toute cette société

Et malgré les défections
Qui nous ont tous affligés
Nous sommes fiers de nos actions
Qui jamais ne serons regrettées

REFRAIN